reussir dans un dileme de choix

Auprès de qui un salarié désireux de se former peut-il se renseigner dans son entreprise ?

S’il y a un responsable formation, il sera l’interlocuteur naturel. Cela dit, en dessous d’un certain effectif, la fonction devient moins visible, ce cadre exerçant également des fonctions de recrutement voire de développement des compétences. Autre interlocuteur a priori évident, le « N+1 », à qui l’on pourra par exemple s’adresser lors de l’entretien annuel d’évaluation. C’est bien souvent par ce dernier que remontent les demandes de formation. Si l’on a été convaincant, ce cadre pourra même jouer un rôle décisif dans la mise en avant de votre requête.

Existe-t-il des interlocuteurs extérieurs que l’on puisse aussi aller rencontrer ?

Les Fongecif, spécialisés dans les problématiques de formation et de financement des formations sont des sources de renseignement primordiales… Ces structures ont en effet l’habitude de recevoir et d’orienter le public, de le conseiller, voire de l’aider à mettre en place sa démarche de formation. Autres acteurs importants, les missions locales. Il peut être intéressant, enfin, d’aller à la rencontre des organismes de formation eux-mêmes, mais pour être efficace, il faudra avoir auparavant bien exploré les divers cursus en place.

Ai-je besoin d’une formation courte pour acquérir des techniques de base ou d’un vrai diplôme pour faire reconnaître mes compétences dans un domaine donné ? Il est important d’avoir réfléchi à tout cela pour ne pas opter pour des dispositifs disproportionnés et chers par rapport au bénéfice escompté. On ne peut pas enchaîner les congés annuels de formation par exemple !

Est-il utile de commencer par un bilan de compétences pour définir son besoin de formation et voir où se diriger ? Recourir au bilan de compétences ne doit pas être systématique, d’autant que cet outil ne donne pas toujours de bons résultats. Bien souvent, la pertinence du bilan de compétences va en effet dépendre de la relation qui se sera nouée entre le salarié et le consultant chargé de l’étude. Les échos que nous en avons sont contradictoires.

Toutes les ecoles

ecole polytechnique de Thies