Des formations destinées aux Africains dans le domaine de la gestion des ressources en eau

En Afrique, 40% de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et près de 70% ne bénéficient pas de systèmes d’assainissement. La gestion des ressources en eau reste un défi auquel le Partenariat mondial de l’eau veut apporter des solutions.

Le Partenariat mondial de l’eau (GWP), un réseau qui fournit des connaissances et renforce les capacités pour une gestion durable des ressources en eau, propose des bourses de formation professionnelle aux jeunes leaders africains dans le domaine de la gestion des ressources en eau.

Ce programme offre aux boursiers l'opportunité d'acquérir des aptitudes et des compétences exceptionnelles qui leur ouvriront un chemin de carrière et développeront leur potentiel de leadership. La bourse cible les citoyens des Etats membres de l'Union africaine (UA) âgés d’au moins 35 ans.

Pour être éligibles, ils doivent être titulaires d’une maîtrise dans des domaines tels que l'eau, le climat, l'environnement et les ressources naturelles, le genre et les études énergétiques. Ils doivent aussi avoir une  connaissance générale dans la gestion des ressources en eau et une solide compréhension du développement international, du genre, de la sécurité de l'eau, de la gestion environnementale, du changement climatique et de l'adaptation au changement climatique.

Une bonne maîtrise de l’anglais est requise. Des connaissances supplémentaires dans des langues telles que le français et le portugais sont souhaitables.

La date limite des candidatures est fixée au 31 mars 2021.

Les boursiers sélectionnés seront placés dans l’un des cinq pays pilotes du Programme d’investissement dans le secteur de l’eau en Afrique (PIA) à savoir : Zambie, Ouganda, Cameroun, Tunisie et Bénin, ainsi que dans d'autres pays où la mise en œuvre du PIA a commencé, et dans les bureaux régionaux du GWP en Afrique australe, orientale, occidentale et centrale, et en Méditerranée.

La durée de la bourse est de six à neuf mois jusqu'au 31 décembre 2021. En raison des restrictions liées à la covid-19, le GWP paiera l'accès à Internet si le boursier doit travailler à distance et effectuer ses tâches en ligne, et les frais d'hébergement et de voyage si des déplacements liés au projet sont nécessaires.  

Le programme permet aux boursiers de recevoir un encadrement, un soutien technique et une formation de la part de leurs superviseurs respectifs.

La bourse GWP vise à donner aux jeunes les moyens de conduire la transformation nécessaires pour améliorer les perspectives d'investissement dans la sécurité de l'eau et l'assainissement durable en Afrique. Malgré les progrès réalisés, près de 40% de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et près de 70% ne bénéficient pas de systèmes d’assainissement, d’après l’OMS. 

 

source: agenceecofin

Voir Aussi