Administratiion

Les administrateurs civils du Sénégal forment un corps de hauts fonctionnaires sénégalais de la hiérarchie A1 (équivalant à un niveau de Bac + 6)..

Aujourd'hui formés à l’École nationale d’administration (ENA), ils sont les seuls fonctionnaires de la hiérarchie A, à avoir une vocation interministérielle.

En effet, à la différence des autres fonctionnaires, les administrateurs civils n’ont pas de ministère dédié ; c'est-à-dire qu’ils peuvent être affectés, à leur sortie et tout au long de leur carrière administrative, dans n'importe quelle structure de l’État (ministères, collectivités locales, Établissements publics et des sociétés nationales).

Les administrateurs civils peuvent également être chargés de fonctions administratives au niveau des institutions de la République (Sénat, Assemblée nationale, entre autres).

Corps le plus élevé du cadre des fonctionnaires de l’Administration générale (qui compte 5 corps distincts), les administrateurs civils sont destinés à occuper des postes stratégiques et à accomplir des missions de conception aux côtés des plus hautes autorités (Président de la République, Premier Ministre, Ministres).

Le décret n° 77-880 du 10 octobre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’Administration générale dispose, à ce titre, que : « les administrateurs civils secondent le Premier Ministre et les Ministres dans l’exercice de leur autorité. À ce titre, ils sont appelés à occuper les postes les plus élevés de l’administration dans lesquels ils exercent des fonctions de conception et de direction. Ils sont chargés de la mise en œuvre de la politique générale du Gouvernement et doivent l’adapter à la conduite des affaires administratives »

Il n'y a actuellement aucun contenu classé avec ce terme.

Toutes les ecoles

ecole polytechnique de Thies